You are currently viewing Le billet de Josette | Marquez les esprits ce jeudi 15 avril 2021

Le billet de Josette | Marquez les esprits ce jeudi 15 avril 2021

Depuis longtemps vous entendez parler de la fête des secrétaires et, chaque année, certain(e)s attendent le bouquet de fleurs, le petit geste ou les mots de gratitude de la part de leurs managers. Avant de vous faire part de mon opinion je souhaite replacer cette fête dans son contexte historique. Beaucoup vont se dire que je suis redondante et que je rabâche pour avoir déjà lu et/ou entendu ce déroulé. Tout d’abord mon âge me le permet alors pourquoi me priverais-je de ce délectable privilège ?  Plus sérieusement j’y tiens beaucoup tant que la Vérité avec son V majuscule ne sera pas ancrée dans l’inconscient collectif. En effet, pour une immense majorité :

Fête des secrétaires = propagande de fleuristes !

Pas du tout ! C’est beaucoup plus intéressant et valorisant.

Laissez-moi vous conter sa réalité pour que vous puissiez bien vous l’approprier et, ce 15 avril 2021, marquer à tout jamais les esprits de vos chers managers si, par hasard, ils vous demandaient une explication.

1942 : un groupe de secrétaires américaines constatait que l’éducation permanente était une nécessité impérieuse pour réussir. Naissait alors la «National Secretaries Association» (NSA).

1951 : Madame Mary Barrett, Présidente de la NSA et Monsieur C. King Woodbridge, Président de Dictaphone Corporation sont approchés par les instances gouvernementales dans le but de participer à un comité. Mais quel comité ? Tout simplement se réunir pour «Trouver des solutions à la situation de pénurie nationale de personnel administratif qualifié qui sévissait à l’époque». Rien que cela !

Poursuivons l’histoire. Aidés de Monsieur Harry Kemfuss issu d’un cabinet de relations publiques (Young & Rubicam à la devise intéressante «Resist the usual») ils développèrent une campagne de sensibilisation : la semaine des secrétaires.

Des mois de travail acharné, des nuits blanches à revoir les copies, des affrontements (on peut le supposer même si nous n’y étions pas !) pour atteindre la Victoire : l’annonce officielle par Monsieur Charles Sawyer, Secrétaire du Commerce des Etats-Unis, du lancement de la première Semaine des secrétaires du 1er au 7 juin 1952.

J’avais 3 ans et j’ignorais que le beau métier que j’allais exercer prenait des allures prestigieuses : le secteur administratif américain brillait de tous ses feux grâce aux secrétaires.

Prenez donc connaissance des deux objectifs officiels qui pilotèrent la création de cette semaine :

  1. «Reconnaître la contribution des secrétaires à l’économie puisque leurs compétences, leur loyauté et leur efficacité permettent aux entreprises et aux bureaux gouvernementaux d’être en mesure de s’acquitter de leurs activités quotidiennes.
  2. Attirer l’attention, à l’aide d’une publicité positive, sur l’immense potentiel qu’offre la carrière de secrétaire.»

1991 : sous l’impulsion de filiales françaises de groupes américains, la Fête des Secrétaires et Assistant(e)s voit le jour, en France, le troisième jeudi du mois d’avril.

Même rétrospectivement, il y a de quoi être très fier(ère) et je le suis.

Cette réalité historique posée je m’interroge cependant sur le bien-fondé de cette fête. Quel est son sens aujourd’hui ? Qu’apporte-t-elle ? Comment se positionnent quotidiennement les secrétaires/assistant(e)s pour valoriser leur métier/profession et faire reconnaître leur forte contribution et leur indéfectible engagement ? Bref je suis dubitative quant aux effets du bouquet de fleurs sur l’avenir professionnel de ce vaillant personnel administratif.

Il ne vous aura pas échappé que je n’ai pas inséré une image de roses, de tulipes ou de jonquilles pour vous souhaiter votre fête. J’ai choisi la digitale pour vous envoyer deux messages :

  1. La digitale possède un port spectaculaire qui fait qu’on la remarque immédiatement dans un jardin. Comme elle, à vous de vous faire remarquer !
  2. L’ère du digital est en marche et s’accélère dans vos structures respectives. A vous d’aller dans ce sens pour ouvrir votre avenir !

Puisque nous vivons une époque de bouleversements je vous propose d’agir différemment cette année. Plutôt que d’attendre un hypothétique bouquet vous allez marquer les esprits managériaux, ce 15 avril : c’est vous qui allez offrir un cadeau à savoir une action éclatante de votre cru. Il vous appartient de la choisir astucieusement et de bien coller aux objectifs collectifs. Les idées ne manquent pas pour illustrer votre engagement plein et entier :

  • Vous avez suivi une formation SPOC sur la gestion du temps à l’ère du digital et allez proposer d’en faire un exposé à toute l’équipe via un webinaire interne,
  • Vous allez rendre visible l’investissement des secrétaires/assistant(e)s de votre structure par la création d’un forum mensuel en distanciel,
  • Vous faites des propositions de flex office dans vos locaux,
  • Vous présentez un plan d’action pour la digitalisation des archives,
  • Vous attirez l’attention sur la pertinence d’utiliser un nouvel outil collaboratif simplificateur des tâches journalières grâce aux astuces développées sur le blog de Maeva Chelly que vous consultez périodiquement,
  • Vous avez adhéré à la Fédération FFMAS pour prendre du recul, accroître vos performances et, ainsi, mieux exercer votre métier/profession et vous décidez de présenter les apports d’une telle adhésion à toute l’équipe en vue d’obtenir le financement par votre entreprise d’une (ADHESION COLLECTIVE) pour l’ensemble des assistant(e)s
  • Vous allez oser faire quelques chose de différent, de positif voire de ludique pour le bien-être de chacun (manager, équipe, collègues…).

Alors si votre manager omet, bien involontairement soyez-en convaincu(e), de vous souhaiter votre fête, ce n’est pas grave. Pensez à Mary Barrett, serrez les dents et rendez vos actions étincelantes pour ancrer solidement votre contribution, élargir votre futur et montrer que votre fonction est indispensable à la bonne marche de votre structure. En 1951 Mary s’est battue pour son métier, sa profession. Soixante ans plus tard vous êtes capable de le faire vous aussi.

Je vous envoie mes amitiés et vous souhaite une bonne fête.

J’oubliais :

«Si toutes les secrétaires décidaient de faire la grève demain matin, l’économie de notre pays serait en danger en moins de quelques jours.»

Ronald Reagan alors Président des États-Unis.

Tout est dit !

Josette Dubost

Membre fondateur, expert métier FFMAS

Retrouvez l’intégralité des activités (challenge, cadeaux à gagner, webinares inspirants…) organisées par votre Fédération FFMAS à l’occasion de cette journée dédiée à nos métiers (assistant(e)s, secrétaires, office-manager, gestionnaires, métiers SAM Supports à l’Action Managériale), de tout secteur d’activité et statut… Pour les détails du programme et participer CLIQUER ICI